Marne et Gondoire à Vélo !

 

 605517

Nature des pollutions moteurs et autres

1.        Le monoxyde de carbone (symbole chimique CO). C’est un gaz incolore, inodore mais toxique.

2 .       Les oxydes d’azote – Nox sont des précurseurs de la pollution à l’ozone, surtout par temps ensoleillé et notamment lors des canicules. Sont également présents dans les gaz, le benzopyrène, les benzoanthracènes et les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) reconnus comme cancérigène.

3    Le NO² se combine avec l’humidité des muqueuses nasales, de la sphère O.R.L et des poumons en donnant de l’acide nitrique. Il cause des troubles respiratoires (asthme) ou il l’aggrave chez des personnes déjà touchées.

4    les particules carbonées sont comme des ‘‘grumeaux’’ microscopiques qui se forment au moment où le carburant est mélangé à l’air. La nature des carburants usuels pour moteur Diesel ; des hydrocarbures relativement lourds, avec un ratio carbone/hydrogène élevé, une fraction aromatique importante et un taux d’aromatiques polycycliques (HAP) non négligeable, fait que parmi ces imbrûlés, il y a des suies, des dépôts de coke mêlé à des HAP, qui forment des plaquettes de type graphitique, puis des sphérules carbonées, sur lesquelles viennent s’absorber d’autres polluants (oxydes de souffre, hydrocarbures). La taille moyenne de ces particules serait de 100nm en nombre, de 250 en volume. Non seulement ce sont des particules fines, mais elles comportent une grande part de nanoparticules.La composition et la granulométrie des particules émises par les moteurs Diesel en font leur principal problème sanitaire et environnemental. Le Centre International de Recherche sur le Cancer a classé en 2012, ces gaz d’échappement comme cancérigène.

5  Les micro-particules. Ces micro-particules sont d’origine métallique, elles proviennent du frottement et de l’usure de certaines pièces du moteur. Elles finissent au plus profond de nos poumons et sont soupçonnées d’être cancérigènes.

Embrayage et freins

Ces deux organes mécaniques ont en commun de fonctionner par frottement sec et à l’air libre. Leur usure, leur utilisation intempestive notamment en milieu urbain (c’est là où les démarrages, les coups de freins et les manoeuvres sont les plus nombreux), ont comme conséquence des émissions massives dans l’atmosphère de nanoparticules extrêmement fines qui restent en suspension dans l’air et finissent au plus profond des poumons des citadins.

Autrefois garnis d’amiante désormais prohibé, les embrayages et les freins modernes sont fabriqués avec des matériaux dont personne ne peut garantir l’absence de toxicité à long terme. On estime que chaque voiture émet en moyenne au cours de sa vie environ 15 kilogrammes de nano-particules rien que pour l’embrayage et les freins, et il y a des millions de voitures en circulation…

L’abrasion des pneus de voitures et poids lourds engendrent aussi des émissions de particules que nous respirons.

Une étude Anglaise montre que la pollution atmosphérique est 29 fois supérieure aux feux rouges qu’en cas de circulation fluide. Pour le cycliste cela signifie qu’il ne faut pas traîner dans ces zones-là, sauf quand il y est contraint. Donc aux feux rouges, se mettre au devant des voitures avec les sas vélos quand ils en existent.

Radaufstellstreifen_(Fertig)

Les différentes études démontrent que la pollution à l’intérieur des véhicules (voitures et même bus) est supérieure à celle que respirent les piétons et cyclistes.

girl-scooter-jonny-doomsday

Le moteur deux temps conventionnel (avec carburateur), ceux dont sont en majorité équipés les scooters de petite cylindrée est très pollueur (monoxyde de carbone, hydrocarbures imbrûlés). Les moteurs deux temps à injection directe et régulation électronique ne polluent pas plus que leurs homologues équipés d’un moteur quatre temps.

Si depuis 20 ans, la pollution industrielle a baissé de 45 à 65 %, la pollution due aux transports a augmenté de plus de 30 %, la cause principale étant l’accroissement du trafic automobile, car une voiture consomme en ville quatre fois plus que sur autoroute. Les encombrements urbains contribuent ainsi pour 75 % à la pollution photochimique et pour 40 % aux retombées acides.

L’impact de la pollution automobile sur l’asthme chronique chez l’enfant est proche de celui du tabagisme passif qui, selon des estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pourrait être impliqué dans 4 à 18 % des cas d’asthme.

Echappement1

Depuis le pot au rose avec l’affaire Wolswagen à propos des rejets de CO2 et autres polluants émis par leurs véhicules, on a le droit, voir le de voir de douter des performances des constructeurs automobiles qui sont plutôt flatteuses …………

En France deux véhicules sur trois marchent au gazole (59%), ce qui place la France à la troisième place des pays européens, derrière le Luxembourg et l’Irlande. 23 millions de véhicules (voitures particulières, camionnettes, poids lourds, autocars) sont des véhicules Diesel, chiffre de 2014. Dans les années 60, la baisse de la taxation sur le gazole vient d’un consensus entre les politiques, les pétroliers et l’industrie automobile (Peugeot particulièrement fabricant de moteurs Diesel). Le gouvernement de l’époque décide de se spécialiser dans le nucléaire pour assurer l’indépendance énergétique de la France. Les énergies étant concurrentes entre elles, le chauffage électrique (exception Française)  est venu concurrencer le chauffage au fioul entraînant un surplus de gazole et fioul domestique pour les raffineries.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Paris n’est pas la ville la plus polluée, mais c’est Marseille qui tient le haut de l’affiche en matière de particules fines par mètre cube, suivi de Lille, Lyon, Nice, Grenoble et l’agglomération de Lens-Douai, la capitale arrive en 7ème place.

Villes

Quand on compare les villes Françaises, aux autres villes européennes, il y a comme du travail à faire, Toulouse première ville Française n’arrive qu’en 47ème position.

  • Les villes pilotes du mouvement « Slow cities », mouvement né en 1999 et ayant pour but de promouvoir les rythmes lents de circulation, sont bien positionnées ; Edimbourg (2ème), Bonn (10ème), Utrecht (11ème), Bristol (12ème), Valence (20ème), Rotterdam (21ème), Malmö (25ème), Goteborg (26ème).

Quels sont les buts et les valeurs du mouvement Slow cities ?

La mise en valeur du patrimoine urbain historique en évitant la construction de nouveaux bâtiments, la réduction des consommations énergétiques, la promotion des technologies écologiques, la multiplication des espaces verts et des espaces de loisirs, la propreté de la ville, la priorité aux transports en communs et autres transports non polluants, la diminution des déchets et développement de programmes de recyclage, la multiplication des zones piétonnes, le développement des commerces de proximité, le développement d’infrastructures collectives et d’équipements adaptés aux handicapés et aux divers âges de la vie, le développement d’une véritable démocratie participative, la préservation et le développement des coutumes locales et produits régionaux.

En France aucune grande ville n’en fait partie, ça ne doit pas être un thème très porteur électoralement pour les élections municipales, au pays du T.G.V allons pas d’affront !

Et le vélo dans tout ça ?

  • « Il y a plus de bienfaits à faire du vélo, même dans des conditions polluées, qu’à rester sédentaire », explique le Docteur Patrick Le May, médecin au CIAMT (Service de santé au travail). « Cela développe les capacités cardiaques, respiratoires, et musculaires. Pas de panique donc. En outre, de nombreuses astuces permettent de limiter les effets de la pollution de l’air sur notre santé : pédaler tranquillement afin d’éviter l’hyperventilation et inspirer par le nez (dont les muqueuses jouent un rôle de filtre).

Une des solutions est de savoir adapter son itinéraire, même si les cyclistes et les automobilistes sont soumis au même taux de pollution. Si les premiers sont désavantagés en ce qui concerne l’inhalation de particules, c’est parce qu’ils respirent plus vite et plus profondément dans le trafic. Plusieurs études ont prouvé qu’emprunter les aménagements prévus pour cyclistes, et donc à l’écart de la circulation, permet de diminuer le taux de particules inhalées.

Girl-On-Bike

 Bonne route !

 

 

 

décembre 25, 2008 at 10:41 4 commentaires

 

 

janvier 2, 2016 at 7:43 Laisser un commentaire

Tous à vélo pour le climat !

A partir du 30 novembre prochain, les dirigeants des Etats du monde entier vont tenter de trouver un accord pour préserver le climat et plus généralement les conditions de vie sur la planète dans le cadre de la Conférence mondiale sur le climat. Alors que le transport est un des principaux émetteurs de GES (27% du total), la FUB déplore la quasi absence du vélo dans le débat public. Le report modal vers des mobilités moins polluantes est pourtant incontournable, il contribuera de façon déterminante à améliorer la qualité de l’air. Dans ce cadre, le vélo est bien le véhicule qui offre le meilleur retour sur investissement. Solution idéale pour les premiers ou les derniers kilomètres, il permet de démultiplier l’efficacité du transport public qui est onéreux pour les collectivités. Le vélo, est également bon pour la santé publique, accessible au plus grand nombre, bon marché pour les collectivités. Pédaler n’émet ni GES, ni particules fines. Si la FUB est déçue de ne pas pouvoir se faire entendre et participer à la grande manifestation pour le climat initialement prévue le 29 novembre, elle appelle à la mobilisation de l’ensemble de son réseau d’associations et de tous les cyclistes en les invitant à se déplacer à vélo, seul, en famille, ou entre amis, pour aller travailler, faire ses courses, se balader, etc., sur toute la durée de la COP21. En effet, chaque déplacement à vélo est une manifestation de l’engagement de chacun pour le climat.

La FUB vous propose également à cette occasion d’afficher sur votre vélo le logo ci-contre. Ce geste militant sera une façon de participer à la mobilisation citoyenne entourant la conférence climatique de Paris. Vous pouvez télécharger ce logo sur http://www.fubicy.org Nous vous invitons enfin à marquer votre soutien à la cause vélo sur l’ensemble des réseaux sociaux en relayant ce logo et en utilisant tout au long de la COP21 les hashtags #Bike4us, #COP21, #SolutionVelo et #TousAVelo.

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette agit pour promouvoir l’usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien. Interlocuteur des pouvoirs publics, elle anime un réseau de 190 associations locales, édite la revue Vélocité et propose le marquage BICYCODE® pour lutter contre le vol des vélos.

Contact presse > Perrine Burner Olivier Schneider, président Chargée de communication Président Tél. 03 88 75 71 90 Tél. 06 16 09 12 29 Mail : p.burner@fubicy.org

FUB – Fédération des Usagers de la Bicyclette Maison des Cyclistes – 12 rue des Bouchers – 67000 Strasbourg http://www.fubicy.org

 

 

 

logo_FUB_COP21_web-3c378

novembre 26, 2015 at 10:00 Laisser un commentaire

Pollution de l’air : et le vélo ? Communiqué FUBICY du 15 juillet 2015

Communiqué

Le Sénat encourage les transports les moins polluants pour lutter contre la pollution de l’air. Il oublie le meilleur d’entre eux : le vélo.

Dans leur rapport « Le coût économique et financier de la pollution de l’air », les sénateurs font le constat de l’inaction de l’Etat face à une pollution qui « coûte », chaque année, plus de 100 milliards d’euros et entre 42000 et 45000 morts prématurées.

La commission préconise donc de s’attaquer aux sources principales de la pollution, en premier lieu au transport (59 % des émissions d’oxydes d’azote, jusqu’à 19 % des émissions de particules fines) … le cocktail du transport motorisé est mortel !

Face à ce constat, la FUB déplore que la commission sénatoriale qui pourtant demande de trouver un bon équilibre entre normes et fiscalité (I), de favoriser l’innovation (II) et clame la nécessité de l’accompagnement (III), n’ait pas eu l’idée de se tourner vers le transport le plus sobre, le plus efficace énergétiquement au monde : le vélo. Certes les propositions 31 et 52 veulent donner accès à l’usage de moyens de mobilité durables, mais nulle personnalité compétente sur l’ensemble de la mobilité durable n’a été auditionnée (uniquement sur les véhicules électriques) et aucune proposition n’intègre nommément le moyen de transport non polluant que constitue la bicyclette. Une part modale de 30 % diminuerait pourtant significativement les émissions polluantes liées aux transports urbains.

Pour arriver à cet objectif, la FUB, associée au Réseau Action Climat, va proposer au gouvernement d’inclure dans le prochain plan national vélo, un appel à projet de 200 millions €, destinés aux collectivités territoriales décidant de créer des infrastructures cyclables de qualité et de se doter de toutes les structures de services associées.

La FUB attend aussi avec impatience le décret fixant le montant de l’indemnité kilométrique vélo pour les salariés, indemnité expérimentée courant 2014 et prévue dans la loi sur la transition énergétique, suite à un débat parlementaire encourageant. Le vélo deviendra ainsi, enfin, fiscalement parlant, reconnu comme un moyen de transport à part entière.

Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB)

- Télécharger le rapport complet : http://www.senat.fr/rap/r14-610-1/r14-610-11.pdf

Documents joints

FUB_quadri

 

juillet 17, 2015 at 8:36 Laisser un commentaire

Lagny-sur-Marne L’Agglo investit plus de 6 millions d’euros pour créer des pistes cyclables

La communauté d’agglomération de Marne et Gondoire va investir 6 600 000 euros pour aménager des pistes cyclables. Objectif : encourager la pratique du vélo pour aller travailler.

Les élus de Marne et Gondoire sont bien décidés à aménager plusieurs kilomètres de pistes cyclables, dites utiles. A la différence des pistes de loisirs qui serpentent le long de la Marne, ces axes doivent permettre de relier des zones d’activités, des équipements publics comme l’hôpital de Marne-la-Vallée, et bien évidemment les gares.

Marne et Gondoire a déjà investi pour créer des pistes cyclables, notamment le long de la RD 334 à Pomponne pour rejoindre la gare. Mais le territoire étant vaste, l’Agglo s’est fixé des priorités.

Relier les gares

La première d’entre elles concerne la liaison entre les pôles gare, Torcy, Bussy et Lagny ; et les zones d’activités. L’année prochaine, l’Agglo aménagera donc des voies cyclables à Collégien vers la zone d’activités et à Bussy- St-Georges en direction de Léonard-de-Vinci. L’année suivante, c’est sur la commune de Saint-Thibault-des- Vignes que l’Agglo construira des pistes pour les cyclos : RD 418 et près de la Courtillière.

4 820 000 euros à la charge de l’Agglo

Mais tout cela a un coût. Dès 2016, Marne et Gondoire a prévu d’investir 730 000 euros, puis 760 000 l’année suivante et 560 000 euros en 2018. Le programme pluriannuel d’investissement s’étend ainsi jusqu’en 2024 pour atteindre 6 600 000 euros. L’Agglo a prévu des subventions, mais elles n’atteindront pas plus de 1 780 000 euros.

01/07/2015 à 10:04 par Audrey Gruaz

Retrouvez notre article complet dans La Marne édition de Marne la Vallée du 1er juillet

Marne et Gondoire a déjà investi pour favoriser les déplacements doux.

Image-1-630x0

 

 

juillet 4, 2015 at 11:02 Laisser un commentaire

Un challenge pour une Cause – Team Cycliste Bussy Saint Georges

11 Cyclistes vont relier Milan à Bussy Saint Georges (Dont notre Vice-Président Francis Champagne)

http://teambussy.free.fr/modules/news/

Départ le 28 JUIN 2015 – Arrivée 3 Juillet 2015

La page du projet Milan – Bussy, sur le site internet de l’association « Vaincre la Mucoviscidose », qui permet de faire un don pour l’association :

http://mondefi.vaincrelamuco.org/projects/milan-bussy

Le flyer de communication :

 

milanbussy2

 

juin 25, 2015 at 6:31 Laisser un commentaire

CONVERGENCE FRANCILIENNE – 7 JUIN 2015

Bonjour,
C’est à 8h20 précise que nous partirons de la mairie de Lagny. Nous libèrerons les lieux pour laisser la place aux Marathoniens de M&G.
Jour de chaleur annoncé, prévoir de l’eau en quantité suffisante. Le pique nique sorti du sac aura lieu sur les pelouses des  invalides.
On peut décorer son vélo sans entrave.
Venez nombreux pour bien signifier notre attachement à la cause du vélo.
Le retour pourra se faire en groupe en suivant la Seine puis la Marne. Pour les plus fatigués, le retour par  le train est toujours possible.
A dimanche.
Cordialement.
Christian Berthomieu
Le 7 juin 2015- tous à vélo
Ce grand rassemblement manifestif est organisé par MDB en partenariat avec des associations franciliennes, et le soutien de la région Île-de-France et d’une centaine de villes franciliennes. La Convergence permet à tous, le temps d’une journée, de partager la joie d’être ensemble à vélo, de découvrir des itinéraires pour rejoindre Paris puis participer à une parade colorée et bon enfant dans des rues délivrées un temps des autos, jusqu’au cœur de la capitale.

affiche-convergence2015-web

juin 5, 2015 at 4:09 Laisser un commentaire

BOURSES AUX VELOS – Dimanche 10 MAI 2015 au Parc des Sports de Lagny Sur Marne

bourse aux vélos0001

mai 8, 2015 at 7:07 Laisser un commentaire

Articles précédents


RSS Fubicy

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
Follow Marne et Gondoire à Vélo on WordPress.com

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.